Roumanie

“Nous nous sommes embarqués avec Paul”. Exercices spirituels pour jeunes
 
Dans l’année dédiée à l’apôtre Paul, la Commission nationale intercongrégationnelle pour la pastorale vocationnelle en Roumanie, coordonnée par les Filles de Saint Paul (qui travaille dans l’Eglise au nom de la fédération roumaine pour la vie consacrée) a promu pour les jeunes diverses initiatives parmi lesquelles une expérience d’exercices spirituels à la lumière du chemin vocationnel de Saint Paul.
 
Du 4 au 8 juillet dans le vert des bois de la très belle localité de Luncani, 20 jeunes catholiques et 6 orthodoxes ont commencé avec joie l’Année Paulinienne entrant dans le silence et dans la méditation de la Parole pour écouter encore aujourd’hui la voix de l’Apôtre des nations.
 
Les jeunes, provenant de diverses villes de la Roumanie: Bucarest, Bac?u, Caransebes?, Ia?i, Roman, ont été guidés par une équipe d’animateurs qui a promu, d’une manière nouvelle et fascinante, la récupération vitale de la dimension du silence, de la solitude, de l’écoute, du dialogue spirituel, de la lectio divina, du projet de vie spirituelle, de la recherche vocationnelle.
 
De cette manière, le jeunes ont découvert Paul comme modèle fascinant pour leur vie et ils ont été conquis par la force, par l’actualité, par le courage de la proposition paulinienne dans ses diverses dimensions.
 
Ils ont eu aussi la possibilité de connaître le charisme des diverses congrégations présentes pour l’animation, en particulier le charisme de la Famille Paulinienne, d’apprécier la collaboration simple et fraternelle entre les animateurs et leur témoignage de vie consacrée vécue dans la joie…
 
Du témoignage des jeunes nous reportons quelques phrases: 
Cette  expérience d’exercices  spirituels sur les traces  de Paul  m’a donné la  possibilité de penser vraiment à Dieu…
Je me suis arrêté à écouter et j’ai  perçu la voix du cœur …
L’horizon de la foi s’est ouvert à moi.
J’ai découvert le courage de Paul… ce courage qui te  fait aller  toujours en avant  malgré les difficultés de la vie.
J’ai découvert le désir d’écouter … j’ai vécu   des moments que je n’oublierai pas.
Ces jours m’ ont  aidée à écouter  la Parole.
J’ai mieux compris ce qui serait mieux faire dans la vie…
Quand je retournerai à la maison, j’ai décidé de commencer à lire plus assidûment l’Ecriture Sainte…
 

Bucarest – Un inédit itinéraire œcuménique pour l’Année Paulinienne 
Pour l’Année dédiée à l’Apôtre des nations, les Pauliniennes de Bucarest offrent un itinéraire œcuménique de quatre rencontres qui voit ensemble catholiques de rite latin et byzantin, orthodoxes et protestants pour réfléchir sur la fameuse provocation que Paul fit aux chrétiens de la communauté des Galates: «Vous tous qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu le Christ et il n’y a plus ni Juif, ni Grec, il n’y a plus ni esclave ni homme libre, il n’y a plus l’homme et la femme: car vous tous, n’êtes qu’une seule personne en Christ Jésus…» (Ga 3,27-28).
 
Cet itinéraire prend vie juste dans la librairie Pauliniennes de Bucarest.
 
La première rencontre, le 24 novembre 2008, a vu la joyeuse participation de nombreuses personnes provenant des diverses Eglises chrétiennes.
 
L’Archevêque et Métropolite de Bucarest, Son Excellence Ioan Robu, et l’évêque auxiliaire Mihai Fratila de Alba Iulia Fagaras, ont été les deux premiers intervenants qui ont réfléchi de manière spécifique sur le texte de Galates 3,28.
 
En cette occasion a été projeté un fragment du DVD Paul de Tarse qui dans le premier épisode lance juste une provocation œcuménique, rappelant qu’en Jésus nous trouvons la source de l’unité et de l’amour réciproque. Le site de l’Archiépiscopat de Bucarest en reporte une brève séquence, pour qui désire voir et suivre avec le cœur: 

 
Bucarest – Rencontre Œcuménique sur l’Ecriture dans la vie de Saint Paul
Le 23 février dernier, dans la librairie des Filles de Saint Paul, à Bucarest, s’est tenue la seconde rencontre de l’itinéraire biblico-œcuménique, promue par les Pauliniennes en occasion des célébrations pour l’Année dédiée à l’apôtre Paul.
 
Pour la seconde étape du chemin a été invité comme intervenant Père Tarcizio Serban, bibliste romain catholique de l’archidiocèse de Bucarest, qui avec compétence a offert sa contribution sur le thème: Tout ce qui fut écrit avant nous fut écrit pour nous (cf. Rm 15,4). Le rôle de l’Ecriture dans la vie de l’apôtre Paul.
 
La projection du fragment “A l’école de Gamaliel”, tiré du film–documentaire Paul, de Tarse au monde entier, publié en DVD par les Pauliniennes de Rome, a été de grande aide pour entrer dans le monde fascinant et mystérieux de la relation que Saul de Tarse, a tissé avec l’Ecriture.
 
La rencontre a été accueillie avec beaucoup d’intérêt. La participation active des laïcs et la présence des frères orthodoxes et luthériens nous ont fait redécouvrir la beauté d’ être ensemble, unis, autour de la Parole de Dieu qui appelle à la communion et à l’unité.
 
Parmi les invités il y a eu la présence d’autorité et discrète de l’Archevêque et Métropolite de Bucarest, Son Excellence Ioan Robu, qui n’arrête pas d’encourager les Filles de Saint Paul à ouvrir de nouvelles routes de fraternité parmi les frères des diverses église chrétiennes.
 
Pour qui désire suivre les rencontres en Internet nous vous invitons à visiter le site de l’Archiépiscopat de Bucarest http://www.arcb.ro/index.php et pour qui désire voir le filmé de la seconde rencontre peut cliquer sur:
Horgesti – “Ensemble pour l’Evangile”
Du 26 juillet au 3 août 2009 dans la communauté ecclésiale de Horgesti (Roumanie) résonneront avec force les paroles de l’apôtre Paul: Je fais tout pour l’évangile. Ce sera juste Paul, le missionnaire sans frontières, à pousser les Pauliniennes de la communauté de Bucarest, deux prêtres roumains (le curé et un autre prêtre journaliste), les Pauliniens de la communauté de Vicence (Italie) et les divers jeunes qui viendront de l’Italie et de la Roumanie à unir les forces pour annoncer, de manière créative, simple et inédite, la belle nouvelle de l’évangile à la communauté catholique de Horgesti, un pays du Diocèse de Iasi, situé près d’un merveilleux lac en Roumanie du Nord.
 
“Ensemble” veut dire avec et pour les autres …Cet être ensemble, au service de l’Eglise roumaine, sera le pari et le risque qui sera assumé jusqu’au bout, pour partager ensemble le pain de l’évangile et la joie de la fête, en de moments de prière et de travail manuel, d’animation biblique et dans les centres d’écoute de la Parole, de dialogue œcuménique avec les frères orthodoxes et de service di évangélisation…le tout pour découvrir avec l’Apôtre Paul la beauté d’être tous disciples de l’unique Maître, tous frères dans l’unique Père.
 
——————-
P.S. Tous peuvent participer avec  la prière, l’affection  et l’intérêt…même en écrivant à:
 
 –   Communauté Paoline de Bucarest     pauline@b.astral.ro
 –  Don Domenico Soliman                        domenico.soliman@stpaulus.it
 –  sr. Rosalba Lobresco                            rlobresco@yahoo.it
 –  sr. Francesca Pratillo                             frpaola@yahoo.it
 –  sr. Maria Bulai                                         maria_anax@yahoo.com
 –  Padre Cornel Cadar                              cornel@ercis.ro
 
Bucarest – L’Année Paulinienne se ferme à l’enseigne du dialogue œcuménique
Pour célébrer l’Année Paulinienne ensemble aux autres Eglises chrétiennes, les Filles de Saint Paul de Bucarest ont eu la joie d’héberger dans la Librairie Paulinienne de Bucarest deux personnes “spéciales”: le 27 avril pasteur Daniel Zikeli de l’Eglise Evangélique Luthérienne, professeur à l’Université Théologique de Sibiu; le 22 juin père Marian Vild, professeur de Nouveau Testament à la Faculté Théologique Orthodoxe.
 
Deux rencontres qui ont ouvert notre horizon et notre connaissance des Eglises chrétiennes sœurs et qui ont permis un partage chaud des différentes perspectives autour de la figure du grand apôtre Paul.
 
Daniel Zikeli avec le thème Je n’ai pas honte de l’Evangile (Rm 1,16) nous a parlé de l’importance d’annoncer l’Evangile sans honte, mais avec force et courage; père Marianau au contraire avec le thème Que la lumière brille au milieu des ténèbres (2Co 4,6) nous a aidées à comprendre à la lumière de Paul et des Pères de l’Eglise que le chemin spirituel devient vrai dans la mesure où “la lumière de Dieu brille dans notre vie”.
 

This post is also available in: Anglais Italien Espagnol Portugais - du Portugal