Italie I

APERTURA DELL´ANNO PAOLINO – Benedetto XVI
28 giugno 2008 – Basilica Papale di  S. Paolo fuori le Mura 

ROME – Pauliniennes et  Pauliniens ouvrent l’Année dédiée à Saint Paul
Dans le Sanctuaire-Basilique “Reine des Apôtres”, lieu très significatif pour toute la Famille Paulinienne, lundi 30 juin 2008 les Pauliniennes et les Pauliniens ont inauguré l’Année dédiée à Saint Paul.
 
A l’Apôtre a été dédiée une ample et articulée réflexion sur son actualité dans l’évangélisation et dans le monde de la communication. Les intervenants sont deux “experts” sur le thème: Mgr. Rino Fisichella, archevêque, recteur de la Pontificale Université du Latran et président de la Pontificale Académie de la Vie; le professeur Francesco Giorgino, journaliste télévisuel et enseignant auprès de l’Université du Latran.
 
Parole clé des deux interventions: le devoir de l’évangélisation. “Celui qui rencontre le Christ est conduit, sans excuses, à être évangélisateur, missionnaire”, a souligné Mgr. Fisichella. Et, pour le professeur Giorgino, évangéliser est juste la “password pour accéder à l’enseignement de Paul, évangéliser avec chaque instrument à disposition”, allant courageusement contre courant. De cette manière Paul “a réussi à établir une authentique relation communicative, même dans l’acception moderne du terme, avec les hommes de son temps”.
 
La soirée a été réjouie il par le soprano Anna Elena Masini, qui a exécutés quelques morceaux musicaux de Adriana Del Giudice. En particulier, le morceau “La lumière”, tiré de l’œuvre de théâtre – danse D’amour et lumière, inspirée au texte La bottega dell’orefice, de Karol Wojtyla.
 
La rencontre dans le Sanctuaire “Reine des Apôtres” a été aussi l’occasion pour présenter les initiatives apostoliques préparées par des Pauliniennes et des Pauliniens pour cette Année jubilaire spéciale.
 
La Famille Paulinienne des trois Vénéties a organisé beaucoup d’initiatives ensemble pour célébrer l’Année Paulinienne. Nous en mettons en évidence certaines.
Vérone
29 juin 2008 – L’Evêque, Mg. Giuseppe Zenti, a ouvert solennellement l’Année Paulinienne dans l’église de Saint Paul, à la présence d’un grand nombre de personnes convenues de diverses parties du diocèse. Ensemble avec la Famille Paulinienne étaient présents beaucoup d’immigrés provenant du Sri Lanka, Philippiens, Afrique. Même de cette manière a été mis en relief  le cœur universel  de l’apôtre Paul.
A été préparée aussi l’exposition sur Saint Paul.
 
26-28 septembre 2008 – Les Filles de Saint Paul, en collaboration avec l’Institut Saint Zeno, ont organisé trois jours bibliques avec le bibliste don Romano Penna. Thème: Christ crucifié er ressuscité. Au cœur  de l’expérience e Paul. 
En programme aussi une série de rencontres  sur les villes de Paul, symbole de situations typiques de ces cultures. L’Intervenant sera don Rinaldo Fabris, grand connaisseur des Lettres pauliniennes. Cette initiative est préparée ensemble avec le Centre culturel Toniolo.
 
Rencontres de lecture des textes  de Saint Paul  et expositions du livre.  
Cette initiative a été expérimentée à Vérone et est “exportable” Il s’agit d’ un parcours en 3 soirées. 
Le vendredi soir ont été lues des pages tirées du livre Moi Paul. Autobiographie, de François Vouga, édité par les Paoline. A la méditation/écoute des passages lus ont été alternés des interventions de l’animateur de la soirée, écoute de morceaux musicaux et projections d’images  d’actualisation. 
Le samedi soir a été proposée une veillée de prière, selon la méthode de l’adoration paulinienne. Ont été impliqués les consacrés des paroisses voisines, les adhérents à l’apostolat de la prière  et toutes les personnes  de bonne  volonté.
Le dimanche on a proposé un bref témoignage de la Famille Paulinienne présente sur le territoire et une  exposition du livre, avec une particulière attention aux textes  sur Paul.
 
Pèlerinage  à Alba
21-23 novembre 2008 – La Famille Paulinienne sera en pèlerinage là où est né le charisme paulinien. Quelques étapes: le temple de Saint Paul et les lieux alberioniens les plus significatifs.
 
Pèlerinage  à  Rome
25 avril 2009 – La Famille Paulinienne des Trois Vénéties, les amis et les parents de Pauliniennes et Pauliniens seront à Rome pour ie congrès mondial de la Famille Paulinienne. Celle-ci sera pour eux aussi une occasion pour visiter les lieux pauliniens de la “ville éternelle”.
 
Saint Paul en concours
Le mensuel de formation et méthodologie Catechisti parrocchiali (catéchistes paroissiaux) propose à ses lecteurs de célébrer l’Année Paulinienne, outre qu’avec des rubriques ad hoc et une bande dessinée qui narre la vie et l’activité missionnaire de l’Apôtre, même avec un concours créatif: Imagine Saint Paul.
 
Adolescents et catéchistes sont invités à participer développant des produits créatifs de divers genres: littéraires, artistiques, multimédias…, illustratifs d’un aspect, d’ un événement concernant Saint Paul. Le concours est subdivisé en deux sections, une pour les enfants des groupes de catéchèse en préparation à la première communion, une pour les adolescents qui se préparent à recevoir le sacrement de la Confirmation. Seront primés soit les catéchistes soit les enfants des cinq premiers groupes classés pour chacune des sections.
 
Pourquoi  un concours  sur Saint  Paul? Naturellement pour donner le plus grand relief possible à l’année Paulinienne, impliquant les enfants (à travers leurs catéchistes) dans l’approfondissement de la figure de l’apôtre des Nations, occasion précieuse pour découvrir ce grand témoin de l’Evangile,  amoureux de Jésus  et de l’Eglise, animateur passionné de communautés  chrétiennes. Saint Paul, avec son expérience  et sa charge humaine et spirituelle, est un “type” très intéressant, qui peut bien dire la nouveauté du Christ et illuminer le chemin   de foi même des plus jeunes.
 
Rome – 190 prêtres méditent sur Saint Paul 
 190 prêtres, étudiants du Pontifical Collège International Saint Paul, en recollection spirituelle sur le thème: Paul, serviteur de tous pour l’Evangile. A donner la méditation, le 22 novembre dernier, sr. Bruna Fregni, fsp, sur invitation de don Giovanni Marconcini, père spirituel du Collège, qui a voulu que soit une religieuse de la Famille Paulinienne à animer ce moment de spiritualité pour mieux connaître la figure de l’Apôtre, dans son Année jubilaire.
 
Sr. Bruna a tenu une méditation sur 1Co 9,19-23, aussi avec l’aide d’un chant visualisé, inspiré à l’hymne paulinienne sur la charité. Puis, durant la célébration des premiers Vêpres de la solennité du Christ Roi, elle a proposé quelques réflexions inspirées à la pensée du bienheureux don Jacques Alberione: Faites à tous la charité de la vérité.
 
Le Collège International Saint Paul, situé Via Torre Rossa 40, fut projeté et construit dans les années 60 par la Congrégation de Propaganda Fide (actuellement Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples) pour héberger les séminaristes provenant des diverses parties du monde pour l’étude de la philosophie. Actuellement il héberge des prêtres provenant d’environ 45 pays du monde, surtout de l’Afrique, de l’Asie et de l’Amérique Latine, qui fréquentent les diverses Universités Pontificales de Rome.
 
Dans l’abside de la grande chapelle ressort la scène de Saint Paul qui prêche dans l’Aréopage d’Athènes.
 
Rome – Un film en dessins animés sur l’apôtre Paul 
“Paolo un avventuriero della fede” (Paul un aventurier de la foi) est le titre d’un film en dessins animés que les Pauliniennes de divers Pays et langues ont doublé et préparé pour le mettre à disposition des enfants et adolescents en cette Année Paulinienne. L’œuvre produite par le CFRT (Comité Français Radio – Télévision) est maintenant disponible en: anglais, français, espagnol, italien et portugais.
 
Les Pauliniennes des divers Continents se sont engagées dans la réalisation de cette œuvre pour faire connaître aux plus jeunes la vie et la mission du grand Apôtre des nations.
 
Le film se présente comme une histoire passionnante, pleine de surprises et aventures: voyages, tempêtes en mer, naufrages, défis, arrestations, contacts avec de nouveaux peuples.
 
Le film dure 56 minutes avec huit épisodes de 7 minutes chacun et il suit fidèlement le récit des «Actes des  Apôtres».
 
C’est la conviction des Pauliniennes que ce film épique séduira les enfants, réveillera leur curiosité et leur permettra de découvrir Paul, un personnage surprenant, un homme de foi et de courage, un missionnaire ouvert à toutes les cultures de son temps.
 
Rome – Spectacle théâtral “Non sono forse io libero?” (Ne suis-je pas libre?), promu par le Centre de Communication et Culture Pauliniennes en collaboration avec la Maison de Détention de Velletri et de Latina
La Compagnie Il Ponte Magico (Le Pont magique) de la Maison de Détention de Velletri et le Centre Communication et Culture Pauliniennes mettent en scène, dans le cadre des manifestations pour l’Année Paulinienne, le spectacle théâtral “Non sono forse io libero?” (Ne suis-je pas libre). Après environ deux ans de laboratoire théâtral réalisé à l’intérieur de l’Institut, la Compagnie, grâce à la sensibilité du directeur, docteur Giuseppe Makovec et du Magistrat de surveillance, a eu la possibilité de montrer à l’extérieur combien le théâtre est important, sinon fondamental, pour le parcours de réinsertion du détenu dans la société.
 
Le spectacle “Non sono forse io libero?”, promu par le Centre Communication et Culture Pauliniennes, s’interroge sur l’actualité des paroles de Paul qui peuvent avoir une incidence sur un quotidien divers pour chacun de nous: non pas un choix agiographique donc, mais une sorte de dialogue entre les doutes, les questions, les désespoirs, les incertitudes de chaque homme et les paroles si “fascinantes et terribles ”de Paul; c’est la structure narrative poursuivie par Antonio Lauritano, directeur artistique de la Compagnie, ainsi qu’auteur du spectacle.
 
Au-delà de la signification spécifique du spectacle, il est intéressant de souligner un ultérieur aspect: la collaboration entre les Pauliniennes, la Maison de Détention de Velletri et la Maison de Détention de Latina. En effet les costumes de “Non sono forse io libero?” ont été pensés et réalisés par les détenues de Latina: un premier pas vers cette participation artistique que l’on entend élargir et améliorer créant une sorte de coproductions entre les prisons du Lazio et le Centre Communication et Culture Pauliniennes. Outre les acteurs et techniciens de la Maison de Détention de Velletri, le spectacle se sert aussi de la contribution de musiciens talentueux comme Maurizio Catania, Federico Carra, Ilaria Innocenti, de la voix de Terry Gisi, qui a collaboré aussi aux textes, et de l’aide de Rita Gisi, Silvia Venti, Rocco Duca et de l’apport d’Alessandro Morbidelli. La mise en scène est de Antonio Lauritano.
 
La Famille Paulinienne propose le spectacle “Non sono forse io libero?”à l’intérieur des activités programmées pour l’Année Paulinienne et en préparation à la fête de la Conversion de Saint Paul. Ce spectacle se tiendra à Rome, Dimanche 18 janvier 2009, à 19heures, Via Antonino Pio 75, près du Sanctuaire Regina Apostolorum.
 
Caserte – Nuit Blanche Paulinienne 
Lire, sans interruptions, les Lettres de l’apôtre Paul, dans un long marathon littéraire ouvert à tous, croyants et non croyants, a été l’objectif des organisateurs de la “Nuit Blanche Paulinienne”, réalisée à Caserte avec un ample succès de participation. L’initiative a mis ensemble la fête de Saint François de Sales, patron des journalistes et de ceux qui opèrent dans le monde de la communication, et la Conversion de Saint Paul, “pour un moment de grande culture et de réflexion, non seulement religieuse”.
 
La manifestation a commencé l’après-midi de samedi 31 janvier auprès de la Bibliothèque du Séminaire, avec l’assignation du prix “Buone Notizie Civitas Casertana” (Bonnes nouvelles Ville de Caserte) à Giovanni Minoli, journaliste, directeur Rai educational, et à don Rosario Giuè, prêtre et théologien sicilien, auteur du livre Il costo della memoria, (Le coût de la mémoire) édité par Paoline Editoriale Livres, sur la vie de don Giuseppe Diana, jeune prêtre de Caserte tué par la camorra.
 
Le marathon a poursuivi, de minuit, à l’Ermitage de San Vitaliano en Casola de Caserte, d’abord avec un concert de la Chorale diocésaine et ensuite avec la lecture des écrits de Saint Paul pendant toute la nuit, jusqu’au dimanche matin. II a été possible de suivre l’événement en directe on line.
 
L’initiative – qui a intéressé la presse régionale et nationale – a été réalisée “à coût zéro, avec le seul soutien des volontaires et l’aide de quelques sponsors”, dont les Librairies Paoline et San Paolo.
 
Milan – Trois Rencontres formatives sur la figura de Saint Paul 
Dans le premier semestre de 2009, la Société Saint Paul et les Filles de Saint Paul, œuvrant à Milan, ont organisé une série de rencontres sur quelques arguments concernant la figure et la vie de l’Apôtre Paul.
 
Sont prévus des thèmes significatifs et des intervenants qualifiés afin que chaque croyant puisse puiser toujours plus des paroles de l’Apôtre des nations le courage, la force, l’engagement et la fidélité pour témoigner la foi au Christ Jésus dans le monde d’aujourd’hui.
 
Dans la première rencontre, qui se tiendra lundi 16 février, Mgr Severino Dianich, ecclésiologue connu, développera le thème “La création, l’humanité, l’Eglise: de Paul à l’Eglise d’aujourd’hui”. Vendredi 20 mars Mgr Romano Penna et le Professeur Gian Enrico Rusconi affronteront le thème “Paul et la parole de la Croix: Sagesse et folie de Dieu. Sagesse et folie du monde”. Jeudi 14 mai, Enzo Bianchi, Prieur de la Communauté monastique de Bose traite la le thème “Les insondables richesses du Christ dans la Lettre de Paul aux Ephésiens “.
 
L’initiative s’insère dans le programme qui célèbre le bimillénaire de la naissance de Saint Paul et se tiendra dans l’Auditorium Don Alberione, près du siège des Périodiques San Paolo.
 
Pèlerinage avec Saint Paul en soixante villes 
En occasion de l’Année Paulinienne, les Filles de Saint Paul ont organisé le pèlerinage d’une icone de saint Paul (Peregrinatio Pauli) dans les villes italiennes où sont présentes les Pauliniennes. C’est un itinéraire d’environ 60 étapes, caractérisé par de multiples initiatives liées à la figure et à l’actualité du message du grand Apôtre.
 
Le thème de la Peregrinatio, “L’amour du Christ me presse” (2Co 5,14), souligne la force intérieure qui a rendu Saint Paul infatigable voyageur et apôtre. L’image reproduit une icône réalisée par une sœur bénédictine de Madrid pour la chapelle des Filles de Saint Paul à Alba (Cuneo), ville où est née la Famille Paulinienne. Les Pauliniennes de la Grande Bretagne en ont fait un poster pour l’Année Paulinienne. Elle est donc une icône “internationale”, symbole de l’ouverture de Paul à l’ universalité.
 
De cette icône ont été produites trois exemplaires: une a commencé son trajet depuis Alba et poursuivra par les communautés et les Librairies du Nord; une est partie de Rome et “visitera” les présences Pauliniennes du Centre Italie et de la Sardaigne; une, partie d’Agrigente, passera dans les diverses réalités Pauliniennes du Sud.
 
Tous les trois parcours termineront à Rome où le 29 juin il y aura la solennelle conclusion de l’année paulinienne. Il est possible de décharger les programmes des diverses étapes du site www.paoline.it, cliquant sur le blog Paolo Apostolo, et, de suite, dans la section “Peregrinatio Pauli”.
 
Rome – Prix Paoline 2009 
Ce sera don Fortunato Di Noto à retirer pour  Meter Onlus, une association engagée à tutelle de l’enfance dans la lutte contre la pédophilie et la pédopornographie, le Prix Paoline Communication et Culture 2009, reconnaissance conférée, avec cadence annuelle, à ces opérateurs des médias ou associations culturelles qui se signalent pour avoir donné la meilleure expression concrète, avec une œuvre ou une activité, au message du Pape pour la Journée des communications sociales.
 
Avec ce moment de célébration le 23 avril 2009 se conclue le programme de l’annuel Congrès organisé par la Pontificale Université du Latran, par le Centre Communication et Culture Paoline et par le Bureau National pour les Communications Sociales de la CEI (Conférence Episcopale Italienne), en occasion de la Journée Mondiale des Communications Sociales (24 mai 2009).
 
Le thème choisi par Benoît XVI pour cette 43ème Journée Mondiale des Communications 2009 est Nouvelles  technologies, nouvelles relations. Promouvoir une culture de respect, de dialogue, d’amitié. A illustrer ces aspects délicats du thème interviendront, dans l’aula Pie XI de la Pontificale Université du Latran: Domenico Pompili, directeur du Bureau national pour les communications sociales; Diego Contreras,de laPontificale Université Santa Croce; Michele Sorice, de la Pontificale Université Grégorienne; Maria Antonia Chinello, de la Pontificale Faculté de Sciences de l’Education “Auxilium”, et Fabio Pasqualetti, de l’Université Pontificale Salésienne.
 
Les interventions de la journée se concluront avec la “Lectio magistralis” Social network et nouveaux profils  anthropologiques, tenue par Derrick De Kerckhove, directeur du Programme McLuhan en Culture et Technologie, Université de Toronto. La journée de réflexion sera ouverte par la salutation de S.E. Mgr  Claudio Maria Celli, président du Pontifical Conseil des communications sociales; anime Dario Edoardo Viganò, président du Pontifical Institut Pastoral Redemptor Hominis (PUL) et Massimiliano Padula, enseignant auprès du même Institut.
 
A l’intérieur du Congrès seront en outre présentées deux expériences en réseau: Un netbook pour chaque enfant avec Paola Limone,enseignante élémentaire, et Vivre en réseau: l’expérience du network www.paoloditarso.it avec Fabio Gallo, expert de connectivité. 
 

This post is also available in: Anglais Italien Espagnol Portugais - du Portugal